Les aventures de Laura en Deutschland

 

Dernier voyage avant les révisions :s 30 juillet, 2012

Classé dans : Non classé,Voyage voyage — louloutelaroussette @ 12:37

Bonjour, bonjour,

L’aventurière est de nouveau sur le départ pour découvrir de nouveaux horizons.

Pour cette première semaine de juillet, direction Vienne et Budapest. (Étant en révisions, je vais faire un résumé plutôt court).

Déjà, avant d’aller dans ces pays en plein mois de juillet, sachez qu’il fait chaud, très chaud (compter 35° à l’ombre et sans petite brise rafraichissante, sous un soleil de plomb). Mais bon, ça reste toujours plus agréable que de la pluie :) (qui a dit que l’été était pourri cette année à Kalrsruhe?).

VIENNE :

A Vienne, le retour (ville déjà visitée l’été précédent, mais il y a tellement à faire, j’adore cette ville) :

- traversée du Danube (bon, ok, un bras du Danube, mais c’est déjà ça) à la nage avec 2 autres SGM (Brice Martin et Pierre Denis, je vous salue), c’est rigolo mais c’est sale l’eau (bon y a pire au niveau saleté, mais c’était pas l’eau claire et pure dont nous parlait Briçou :) ).

Dernier voyage avant les révisions :s dans Voyage voyage DSC01133-1024x768
Belle brochette de SGM (devant la maison d’Hundertwasser)

- manger un plat typiquement hongrois avant d’aller à Budapest ^^ (crêpes fourrées à la viande)

- aller au Prater (grand parc de Vienne avec notamment une partie foire/parc d’attraction)

- aller au Belvédère, passer sous les tuyaux d’arrosage avant d’aller visiter le musée, histoire de ne pas cuire au soleil (et de voir le fameux baiser de Klimt)

- manger de la glace dans le meilleur glacier de Vienne : excellent compromis entre la France et l’Allemagne : en Allemagne les glaces ne sont vraiment pas chères (80ct la boule) mais pas magiques non plus, en France elles sont délicieuses mais hors de prix (quasi 3€ la boule dans le Vieux Lyon) : donc des glaces trop bonnes à 1,2€ la boule, c’est le pied ! Vive l’Autriche :)

DSC01239-1024x768 dans Voyage voyage
château de Schönbrunn, vu de la fontaine

- Schönbrunn : le château de Vienne sympa et sobre (d’extérieur, intérieur non visité) dans un parc magnifique contenant notamment le zoo de la ville, la Gloriette, des roseraies, diverses fontaines, statues et autres structures décoratives, sans oublier les écureuils :)

DCFC0162-768x1024
Schönbrunn, vue sur la Gloriette

 

- l’hôtel de ville dont la visite est gratuite (visites possibles plusieurs jours dans la semaine) et très intéressante (la guide est vraiment passionnée), où l’on peut aussi voir la salle de conseil, Parlement, salle de bal, etc….

A voir aussi : le centre de Vienne, ses ruelles, ses cafés, ses églises, ses pâtisseries, ses bâtiments, son architecture…. A faire une fois dans sa vie

Malheureusement, l’opéra étant fermé en juillet, il nous faudra venir pour expérimenter Vienne, capitale de la musique :)

BUDAPEST :

Passer de Wien à Budapest, c’est un choc culturel : la ville fait plutôt sale et pauvre au premier abord (surtout vers la gare, dont l’aspect extérieur est assez miteux). Il y a cependant de très beaux bâtiments, surtout à l’approche du Danube et du côté Buda de la ville, où se trouvent le palais, la Bastion de Pêcheurs et l’Eglise Mathias : les symboles de la ville. Le côté Buda offre également une magnifique vue sur le Parlement, situé de l’autre côté du fleuve.

DCFC0060-1024x768
Mathyaskirche

 

On trouve aussi dans cette partie de la ville, le Mont Gellert (belles balades) ainsi que les bains Gellert : tradition de Budapest, ville notamment prisée pour son eau thermale. (avant de partir, penser à manger une pâtisserie au Ruszwurm, célèbre salon de thé, moitié moins cher que le Gerbeaud).

On passe du côté Buda au côté Pest par le célèbre Pont des Chaînes (qui n’a en soi rien d’extraordinaire), pour visiter notamment le Parlement (ou essayer). En effet, il y a chaque jour une visite gratuite en français à 14h. Malheureusement, à 13h30 les tickets sont déjà tous vendus et il est impossible d’en acheter un jour pour le lendemain, donc pour les intéressés, soyez présents tôt le matin :)

DSC01213-1024x768
Parlement

 

Tant pis pour le Parlement : il y a bien d’autres choses à voir dans le quartier Pest : la basilique saint Étienne, la grande Synagogue (et le quartier juif), les Halles (marché de nourriture avec un coin pour touristes au rez-de-chaussée, marché de souvenirs-tissus brodés-sacs en cuir- Mamouchka en bois…. au premier étage), la rue « de luxe » (avec notamment le salon Gerbeaud sur une jolie place), les bains széchenyi (pause très sympa dans les bains plus ou moins chauds, un ou deux panneaux explicatifs sur l’art des bains seraient les bienvenus), les ambassades, théâtres et autres bâtiments à l’architecture notable.

DCFC0071-768x1024
Bastion des Pêcheurs (petite partie)

 

Côté gastronomie : goulash (soupe), pörkölt (version plat), palacsinta (crêpe salée ou sucrée suivant le mot devant), palinka (alcool de fruit), les desserts (du même style qu’à Wien, avec pas mal de crème). Ne pas oublier de goûter la Gundel-palacsinta (crêpe avec noisettes/noix, sauce au chocolat, écorces d’orange, raisins secs, rhum, le tout vraiment délicieux (comment ça je pense avec mon estomac?)).

Une des spécialités de Hongrie nous est bien connue : le foie gras, qui est toujours cuisiné cuit, contrairement aux Français qui le préfèrent généralement cru.

J’oublie le paprika, qui est présent dans la plupart des plats hongrois (épice extraite des graines de poivrons de couleur jaune-blanchâtre).

Bref, encore une fois, nous repartons avec des images pleins les yeux et la tête remplie de souvenirs :)

 

Sur ce, je retourne à mes cours, j’ai des exams à valider moi…. Bon(nes) stage/vacances/début d’échange à tous ;)

 

Remarques sur Budapest :

Petite curiosité de la ville : il y a des Swift (Suzuki) partout, ils ont dû avoir un lot en promo, il y en a quasi 2 par rues !!!!

A savoir, le dimanche soir, il est quasi impossible de trouver un resto où manger après 21h30 (dommage pour nous que le train ait eu 1h de retard…).

Et ne pas oublier que l’euro n’a pas cours en Hongrie ^^

 

 

Berlin, Berlin, wir fahren nach Berlin ! 28 juin, 2012

Classé dans : Voyage voyage — louloutelaroussette @ 9:08

Donc, nous voilà revenues de Stockholm… Attention à l’atterrissage…. Berlin nous (re)voici !!!

Déjà, premier point, il fait beau et chaud (par rapport à la Suède). Arrivée à l’hôtel avec vue sur le mur de Berlin, pas mal :) (et salle de bain faisant 2 fois la taille de ma chambre à Karlsruhe).

Le lendemain, nous sommes d’attaque pour aller visiter Charlottenburg (et cette fois, nous avons réussi à atteindre le château, victoire !!!). Ils ont malheureusement arrêté de faire des tickets groupés, nous avons donc opté pour la visite conseillée dans le guide (et pas chère ^^) : la nouvelle aile. Eh bien la visite vaut vraiment le détour : la nouvelle aile est divisée en 3 parties complètement différentes et un audioguide est compris dans le prix de la visite, audioguide par ailleurs complet et très bien conçu (en français pour nos pauvres françaises fainéantes). Le tout nous a bien pris 2h30, que nous n’avons pas vues passer !

 

Berlin, Berlin, wir fahren nach Berlin ! dans Voyage voyage charlott-1024x703
château de Charlottenburg vu du parc

 

Ensuite direction le parc qui est plutôt sympathique (mais bon, rien à voir avec Versailles), un petit shooting photo avec le château en arrière-plan, une sieste écourtée sur l’île de Louise (on peut s’y assoir, mais pas s’y allonger, allez comprendre), le Mausolée (gratuit) et ses volatiles d’eau :) Petit moment de détente fort agréable avec un soleil rayonnant (bon, il a plu 30 secondes, mais ça ne compte pas).

Nous prenons ensuite la direction de l’église du souvenir en longeant la Spree (la Spree est à Berlin ce que la Seine est à Paris). L’expo concernant l’église est gratuite et bien construite, expliquant dans les grandes lignes son histoire et avec de nombreuses photos objets de témoignages. L’église en elle-même (reconstruite) est de genre moderne et très sobre avec ses vitraux bleus (travail français, soyons un peu chauvins, tout de même).

Après une pause goûter qui a failli se faire dans le Tiergarten (mais s’est terminée en pratique assises sur une rive de la Spree, sous des trombes d’eau, avec un pauvre petit parapluie comme seul rempart !), nous rentrons à l’hôtel, en partie à pied, à cause vraisemblablement d’un feu sur la ligne (10m devant notre rame). Cela nous a permis de découvrir le quartier de Kreuzberg et le Friedrichshain, vivant dynamique et qui a l’air fort sympathique (nous avons même pu assister à un défilé de couture ^^).

Pour notre dernier jour complet à Berlin, nous avons décidé de faire tranquille.

Commençons par aller sur l’Île aux Musées (moitié nord de la Spreeinsel), en longeant la rivière. Sur cette île, autre l’emplacement de la future reconstruction du château s’y trouvent 5 musées (Pergame, Bode, l’Ancien, le Nouveau et la galerie nationale) en plus du Berliner Dom (cathédrale). Les bâtiments sont très beaux architecturalement (et félicitations à celui qui différencie chronologiquement l’architecture des musées ancien et nouveau), mais la densité de touristes y est très forte.

DSCF2400-1024x768 dans Voyage voyage
Un des musées de l’île aux Musées

 

Direction maintenant le Scheunenviertel, vers la Oranienburgerstrasse où les rues sont sympas, avec plusieurs Höfe (grandes cours intérieures reliant 2 rues) recelant divers trésors : cafés, expositions d’art « de rue » (plus ou moins contestataire), le magasin Ampelman (un des symboles de Berlin et charmant monsieur), un fabricant de bonbons (Bonbonmacherei)… Pour les expos, une est en fait installée dans un immeuble désaffecté où bricoleurs côtoient peintres et fabricants de bijoux. L’autre était beaucoup plus frappante et intrusive. Pour éviter de se faire déloger lors d’un sitting (ex: manifestation occupy berlin), cette association a transformé son camp en exposition : pancartes accusatrices, tags et peintures explicites, critiques du monde actuel, du capitalisme, des armes nucléaires, du trafic d’armes et j’en passe. Cette expo permet à ceux qui le souhaitent d’avoir un lieu légal d’occupation, pour préparer leurs évènements et aux curieux de venir faire un tour. Ce n’est pas forcément l’expo la plus touristique de la ville mais permet justement de rester les pieds sur Terre.

C’est l’heure de la pause gourmande avec, pour moi, un gâteau typisch Deutsch : Mohnkuchen : gâteau au pavot, qui était d’ailleurs plutôt pas mal ! Retour à l’hôtel par le quartier Kreuzberg découvert la veille en s’arrêtant dans quelques magasins « particuliers » dont une friperie assez impressionnante…

Le soir, après le repas, petite balade le long du mur côté Spree (avant la grille) puis côté mur jusqu’au but de l’Allemagne, contre le Portugal ndlr (que nous avons pu voir grâce à un café-plage avec écran géant placé juste sur notre chemin au moment fatidique) avant d’atterrir sur une fête de lycéens en plein air et de rebrousser chemin au son de la victoire des Allemands.

Le dimanche, ce sera un retour de 11-12h de transport (pas cher) grâce au Nahverkehr :) (ce qui se fait très bien avec 2 bons livres et un mp3). Dommage que la plupart des trains soient bondés… Mais bon, que de souvenirs :)

 

 

 

Stockholm 20 juin, 2012

Classé dans : Voyage voyage — louloutelaroussette @ 10:31

Ce coup-là, nous voilà parties pour une semaine de vacances… (ça ne fait louper que 4 cours au final…)

Arrivée à Stockholm le lundi soir après train-avion-changement de monnaie (eh oui, la Suède est dans l’Europe mais ne possède pas l’euro….). Nous y restons pour 2 bons jours et demi. C’est court mais c’est la classe.

Stockholm est une ville constituée de plusieurs îles possédant des caractéristiques bien particulières :

- le vieux centre historique avec notamment le palais royal, rattaché au quartier dit bourgeois

- l’île possédant les bâtiments juridiques

- l’île anciennement prison

- l’île du sud : quartier jeune et dynamique

- l’île jardin avec ses musées, son immense parc (et ses biches ^^), son parc d’attraction

- l’île « aux musées » reliée au vieux centre de reliée à l’île du château de l’autre côté (à ne pas confondre avec l’île aux musées de Berlin qui est beaucoup plus impressionnante niveau architecturale)

Bref, il y en a pour tous les goûts, le tout plutôt bien desservi par les transports en commun (tram, bateau, bus…) et de bonnes pistes cyclables (largement plus agréable qu’à Amsterdam soit-dit en passant).

Bon après au niveau de l’ensoleillement, on va dire qu’il fait beau plusieurs fois par jour :) Mais soyons honnêtes, nous avons eu plus de soleil que de pluie, ce qui est plutôt pas mal. La température avoisinait les 10°C, un peu frais mais bon, c’est le Nord !!!

Sinon, au vu du temps plus ou moins capricieux et d’un hiver très sombre, les Suédois ont un mode de vie très particulier : dès qu’il fait beau, tu sors et tu profites…. Je vote pour…. Après, à priori, ça devient dur quand il fait beau 3 semaines de suite…

A Stockholm, il y a plein de choses à voir, que ça soit les îles, les musées, le palais royal, les jardins (dont un en plein air, le 1er du genre ou un des plus grands d’Europe, je ne sais plus), l’eau présente partout mais jamais à perte de vue….

Le truc sympa, c’est que le 6, c’était le jour national donc on a pu voir la parade avec les chevaux et tout, visiter le palais gratuitement avec le point clé de la visite : le trésor royal !!! On n’a pas souvent la chance de voir des couronnes, des sceptres, des épées incrustées de pierres précieuses et autres objets scintillants. Nous avons même pu voir la reine dans sa calèche suivie des héritiers, c’était choupi :)

Stockholm dans Voyage voyage DSCF1619-768x1024
Drapeau suédois avec le palais royal en arrière-plan

 

Sinon, question gastronomie (chose vitale pour des françaises :) ), nous n’avons pas pu tester grand chose mais ce n’était pas le coup de foudre. Une de leur spécialité : les boulettes de viandes servies avec purée et baies rouges (cf Ikéa), ou aussi un gâteau à la crème recouvert de Marzipan (pâte d’amande). Ça c’était la version touriste.

Pour la vie de tous les jours, les Suédois (ou en tout cas notre hôte de Couch Surfing) boivent du thé pendant les repas. Ils ont 2 sortes de pain typiques : un bon avec des raisins et autres petits fruits secs dedans, un qui ressemble plus à des petits hamburgers en pain complet. Et au petit-déj, ils mangent leur muesli avec du lait « acide » (traduction littérale), ce qui ressemble en fait à du fromage blanc pour la texture pas sucré du tout : ça donne quelque chose d’assez sympa au final.

Concernant le coût de la vie, c’est en effet plus cher qu’en France, et donc plus cher qu’en Allemagne… Snif…. Dommage, la ville a l’air vraiment agréable à vivre. Peut-être pour plus tard :)

J’espère que je n’ai rien oublié de vital sur Stockholm, nous nous sommes essentiellement baladées dans les rues et dans les îles en profitant un max des périodes non pluvieuses.

DSCF1645-1024x768 dans Voyage voyage
Coucher de Soleil à Södermalm avec l’hôtel de ville (à droite)

 

Nota Bene : les couchers de soleils sont vraiment magnifiques là-bas. Et pouvoir marcher le long de la côte ou le long des ports par un ciel rougeoyant, c’est magique…

 

 

Amsterdam (la suite) 3 juin, 2012

Classé dans : w-e Amsterdam — louloutelaroussette @ 12:18

Jour 3 :

Aujourd’hui nous tentons l’expérience 100% hollandaise : le vélo. Je ne sais pas si vous voyez à quoi ressemble un vélo hollandais, mais il y a un grand guidon courbé (pas toujours pratique pour braquer ^^) et surtout pas de freins…. enfin, pas là où on les attend. Aux Pays-Bas, pour freiner, il faut pédaler en arrière. Petite caractéristique avec laquelle on s’habitue assez vite. Le problème, c’est à l’arrêt quand il faut redémarrer et que les pédales ne sont pas au bon endroit. Il ne manque plus qu’un petit démarrage en côte et c’est fini :)

L’expérience valait le coup, c’est vraiment sympa à conduire quand il n’y a pas foule, par contre, en plein centre c’est un peu l’enfer !!! On pourrait dire que les Allemands sont des excités du vélo mais ce n’est pas comparable avec les Hollandais, loin de là !

Après quelques kilomètres à vélo, une partie du groupe atteint le musée Van Gogh, un peu cher et sans réduction étudiante mais vraiment intéressant et plutôt bien organisé, tandis qu’une autre partie arrive à la maison d’Anne Frank avec son musée. A priori, visite intéressante, malgré le monde. Eh oui, Amsterdam est une ville TRÈS touristique !

Amsterdam (la suite) dans w-e Amsterdam DCFC0110-225x300
rue du Jordan débouchant sur un canal et une église

Après un pique-nique dans le parc à côté du musée, direction le Jordan, quartier réputé pour ses bords de canaux. Effectivement, les canaux sont entourés de bars à l’allure sympathique d’où l’on peut voir les bateaux aller et venir. C’est dimanche, il fait 30°, autant dire qu’il y a du monde sur l’eau ! Étonnamment, le quartier semble vide avec ses magasins fermés et l’absence de touristes malgré ses nombreux canaux :)

C’est maintenant l’heure de faire une pause : 1h de bateau sur les canaux d’Amsterdam et en passant par son port (où les marins ne chantent pas, snif) avec quelques informations sur l’histoire d’Amsterdam (en français, notamment pour ceux/celles qui ont la flemme de se concentrer sur l’anglais ou l’allemand ^^). Petit tour bien agréable, dommage que l’on ne passe pas par les canaux du vieux centre….

Ensuite direction la gare : beau bâtiment rouge (malgré es travaux devant) pour aller voir l’ancienne salle d’attente 1ère classe, aujourd’hui reconvertie en café. La salle est effectivement classe mais nous n’avons pas demandé le prix des consommations. ^^

DCFC0157-1024x768 dans w-e Amsterdam
la gare (une partie parce qu’elle est trop grande pour mon appareil)

 

Après des achats gourmands, nous allons nous allonger dans le parc de Vondel Park pour les déguster. Parc assez grand, situé un peu à l’extérieur de la ville, où la densité de population était impressionnante. Pourrait ressembler au parc de la Tête d’Or si on enlève les barbeuc, les quelques détritus présents et les perroquets :)

Retour au camping pour un repas gastronomique (comprendre pâtes) avant de faire un petit moment craquage dans une pataugeoire perdue dans un parc au beau milieu de la nuit !!! Que du bonheur ! Et de l’humidité ! (l’eau, ça mouille)

 

Jour 4 : le retour

Départ de bonne heure afin d’arriver au point des 3 pays vers 11h avant d’aller à Aachen (Aix-la-Chapelle). Nous laissons donc la voiture pour marcher jusqu’au point des 3 pays : Belgique/Allemagne/Hollande où il existe en fait une cinquantaine de bornes marquant l’évolution des frontières au cours des siècles. La ballade en forêt est très agréable (surtout avec les jeux pour enfants ^^) mais le site en lui-même est très (trop?) touristique. Mais bon, être sur 3 pays à la fois ça aurait été la classe, dommage qu’il y ait une petite zone neutre de 2-3m² au milieu….

Descente puis pique-nique avant de partir vers Aachen, où le magasin d’usine Lindt était malheureusement fermé… Dommage….

Le vieux centre d’Aachen est quasiment entièrement piéton et pavé, ce qui est très agréable (oui, ne pas mettre de talons, mais bon, c’est la base du tourisme). Le centre est assez petit mais très joli. Surtout ne pas rater le Dom qui est vraiment magnifique : déambulatoire à 2 étages le tout avec des mosaïques aux couleurs éclatantes. Pour ceux qui veulent, on peut aussi voir le trésor de Charlemagne !

DCFC0171-1024x768
Dom vu de l’extérieur

Sinon, dans le centre il reste l’hôtel de ville et surtout les nombreuses fontaines éparpillées dans la ville (une vingtaine), des thermes (ou une partie), un parc, ….

Pour les gourmands : Aachen est LA ville du pain d’épices…. Avis aux amateurs :)

DCFC0179-1024x768
l’hôtel de ville

 

Puis direction Karlsruhe, où les bouchons nous ont surpris à 30min de l’arrivée, dommage. Mais bon, encore un w-e bien rempli de passé :)

 

 

la petite Venise du Nord

Classé dans : w-e Amsterdam — louloutelaroussette @ 11:28

Jour 1 et 2 :

Alors, le week-end de la Pentecôte, nos 5 aventurières ont décidé de faire une escale en Hollande, et plus précisément à Amsterdam.

Après un léger retard (3h) dû à d’importants bouchons, nous atteignons enfin les Pays-Bas (ainsi nommés car, en moyenne, situés sous le niveau de la mer du Nord). Direction Amsterdam, by night histoire, en autres, de découvrir le fameux quartier rouge.

Premier point, en arrivant de France, on trouve qu’il y a des millions de vélos à Karlsruhe. Eh bien, à Amsterdam, ça doit être des milliards… Vraiment impressionnant, il y en a partout, le long des ponts, de part et d’autre des barrières (donc directement au-dessus des canaux), entassés dans des ruelles…. Bref, le vélo est ici roi !

Sinon, le centre d’Amsterdam est bien sympathique avec ses ruelles piétonnes, l’absence de tram et de voitures, et est très dynamique : il y a du monde dans les rues d’Amsterdam, et pas que des Hollandais! Nous arrivons vite dans le quartier des coffee shop, sex shop et magasins vendant des DVD pas très catholiques, où des effluves de cannabis flottent dans l’air. Il nous faudra quand même tourner un peu dans le quartier avant de trouver les fameuses vitrines aux néons rouges. Ça ne nous semblait pas forcément évident, en premier lieu,  d’aller voir autour des églises, mais bon c’est là qu’il y en a le plus, et dans les ruelles adjacentes. Nous avons vainement chercher des vitrines exposant de beaux corps masculins dénudés… Ici, il n’y a que des femmes, mais il y en a pour tous les goûts !!!

la petite Venise du Nord dans w-e Amsterdam DCFC0050-1024x768
Vitrines de jour
DCFC0049-1024x768 dans w-e Amsterdam
Magasin réputé du quartier :)

A part ce quartier atypique, symbole de la ville, le centre d’Amsterdam est plutôt bien illuminé et les bâtiments mis en valeur, ce qui est très agréable pour vagabonder et avoir un premier aperçu de la ville de nuit.

Le lendemain, direction le centre encore une fois, mais de jour ce coup-là. Nous avons fait le circuit touristes, c’est-à-dire passant par tous les monuments indiqués sur la carte : les églises, la bourse, l’hôtel de ville (avec un joueur de cornemuse en kilt devant ^^), les canaux et ses péniches, les vélos partout, la marché aux fleurs (qui veut un kilo de bulbes de tulipes, qui?), une dégustation de fromages hollandais (y en a des sympas : genre le vert en forme de saucisse, faut oser mais c’est plutôt pas mal), ses ruelles aux maisons très particulières : étroites avec des formes de toits bien définies (escaliers, cloche, triangle) qui ne sont pas droites, mais alors pas droites du tout. (d’ailleurs, si vous arrivez à trouver 3 maisons d’affilé qui sont droites, faut me prévenir, je veux voir ça !!!)

Bref, un centre vraiment particulier, sympathique et où il fait bon déambuler :) vive les vacances !

L’après-midi, direction Volendam, petit village typisch avec (normalement) une plage. Ici, les maisons finissent toutes par une partie boisée peinte en verte (et souvent accompagnée de bordures blanches).

DCFC0069-225x300
maison à Volendam

 

Petit bled fort sympathique donc avec ses maisons, son port, et sa plage….. payante (là c’est l’échec). On ne pourra pas faire notre pique-nique sur la plage avec un beau coucher de soleil. Snif !

Qu’à cela ne tienne, nous le ferons au bord d’un lac, avec un beau coucher de soleil. C’est beau ! Nous avions juste oublier de prendre en compte les moucherons/moustiques. Mais bon, la vue est vraiment magnifique et le calme reposant.
Après avoir vu des lapins sauvages devant notre bungalow, c’est l’heure d’aller se coucher, gute Nacht. (Vous imaginez juste le bruit et la tête que font 5 filles devant des lapins sauvages? tellement choupi-trognon :) )

 

 

 

 

1er w-e prolongé : suite ters 22 mai, 2012

Classé dans : w-e Hannovre — louloutelaroussette @ 19:05

Dimanche 20 mai :

Le jour du départ est arrivé et nous bouclons nos sacs avant de partir direction Marburg, ville médiévale connue pour son université. C’est d’ailleurs ici que les frères Grimm ont fait leurs études (en droit, ndlr). Ils ont d’ailleurs dit de la ville : « Je crois qu’il y a plus de marches dans les rues que dans les maisons. », phrase écrite sur les escaliers menant au château.

 

1er w-e prolongé : suite ters dans w-e Hannovre DCFC0099-1024x768
château de Marburg (avec la pantoufle rouge de Cendrillon)

Marburg est en effet une ville construite sur les hauteurs (pour sa partie la plus ancienne). Elle compte cependant au pied de la colline, la plus vieille église gothique allemande : église Saint-Elizabeth dont la construction a débuté en 1235. On accède à la vieille ville par de petits escaliers ou ruelles (il y a aussi un ascenseur pour les fainéants), puis se succèdent églises, vieilles maisons aux façades typiques ou à colombages. On trouve sur la Marktplatz, l’hôtel de ville surplombé d’un coq qui chante et bas des ailes toutes les heures. Il faut encore monter pour accéder au château et à sa terrasse donnant vue sur les toits de la ville. La château lui-même date du XIe siècle et revêt un intérêt particulier au niveau architectural pour les connaisseurs. On aperçoit du château la Spiegelslustturm, tour isolée située sur une colline voisine et offrant un beau panorama sur la ville.
Après avoir déjeuner sur la terrasse du château, nous redescendons vers le vieux centre en passant par de belles ruelles sympathiques et en cherchant quelques-unes des statues éparpillées dans la ville, se rapportant pour chacune à un des contes de Grimm. Nous rejoignons ensuite la voiture en passant par le jardin botanique, dessiné selon la mode « à  l’anglaise », avant de terminer ce merveilleux w-e en rentrant à Karlsruhe. Il ne nous reste que quelques photos et coups de soleil comme souvenirs…

A la prochaine, le w-e de la pentecôte, ça sera Amsterdam :)

 

 

1er w-e prolongé : suite bis

Classé dans : w-e Hannovre — louloutelaroussette @ 19:02

Samedi 19 mai :

Après un réveil tout aussi difficile que les autres jours (c’est dur les vacances), c’est le départ pour Brême : ville connue pour son port, son café et ses musiciens (qui ne connaît pas le conte de Grimm?).

 

Nous commençons par une séance photo du moulin situé dans un parc à moitié-chemin entre la gare et le centre. Nous entrons dans le centre pour découvrir là-encore de belles maisons à colombages, d’autres en briques et de beaux petits cochons (n’est-ce-pas Sylvia?). Nous atteignons ensuite le cœur même du vieux centre où tous les vieux bâtiments historiques sont presque construits les uns sur les autres. Si on fait un tour à 360° sur la Marktplatz, on passe de la cathédrale Saint-Pierre (Dom San Pietri), au vieil hôtel de ville (Altes Rathaus), à l’église Notre-Dame, la statue de Roland, un vieux bâtiment lié au commerce et enfin, un des plus vieux points de vente de la Becks (vous savez cette bière pas terrible, que seuls les étudiants boivent? elle vient de Brême…). Nous faisons ensuite 2 fois le tour de la place afin de trouver la célèbre statue représentant les musiciens de Brême (statue plus petite que prévue ^^).

1er w-e prolongé : suite bis dans w-e Hannovre DSCF1269-768x1024
le moulin (et son reflet, so beautiful, merci Flavie)

 

Nous empruntons maintenant les petites ruelles composées de maisons en briques rouges, d’arches, d’une fontaine avec nos fameux musiciens (située à côté d’un magasin de bonbons réputé, l’odeur était une pure torture), avant d’atteindre l’église Saint-Martin longeant le port et la Weser (le fleuve quoi). Nous faisons une pause pique-nique sur le quai où a lieu en même temps un marché aux puces et un spectacle dansé et en musique de deux jeunes allemands.

Direction le Schnoor, quartier très réputé de la ville mais aussi beaucoup plus petit que ce qu’on pensait : il ne comprend que 4 ou 5 rues (plutôt ruelles d’ailleurs, il est difficile de s’y croiser) mais l’ambiance y est très chaleureuse et propice à la détente et dégustation (glaces, pâtisseries….). Et que vous le croyez ou non, aucune des gourmandes présentes n’a craqué (mais ce n’est pas passé loin, je vous rassure quand même).

DCFC0073-225x300 dans w-e Hannovre
les fameux musiciens de Brême

 

Après une pause dans le parc longeant la Weser, nous repartons vers Hannovre pour déguster un chocolat hollandais réputé :) Eh oui, nous n’avons pas tenu bien longtemps. Après cette pause gustative des plus agréables, nous rentrons à l’hôtel pour goûter encore une fois à la gastronomie allemande avant de faire une petite partie de cartes. Attention, si jamais un Suisse vous dit que le chibre, c’est comme la belote, ne le croyez surtout pas et demandez-lui les règles :) Le fond peut sembler le même mais la façon de jouer et tout autre, même si le plaisir reste toujours présent :)

 

 

1er w-e prolongé : la suite

Classé dans : w-e Hannovre — louloutelaroussette @ 18:59

Vendredi 18 mai :

Après un petit déj plus au moins allemand (qui veut du bon frischkäse ou de la leberwurst au pti déj? Moi, of course), départ direction Celle (prononcé « tséleuh »). C’est une ville réputée pittoresque avec son port (petit le port) et son centre-ville avec maisons à colombages.

1er w-e prolongé : la suite dans w-e Hannovre DSCF1206-1024x768
maisons à Celle

 

Petite surprise au port avec des marins chantant des chansons en allemands devant leurs bien-aimés bateaux… Puis direction le centre en longeant un parc (où il y avait plein de lapin, c’était trop choupi) où se trouvait le château ce Celle. En face un musée avec une expo temporaire spéciale légo (oui, on a hésité mais il faisait trop beau pour s’enfermer). Ballade dans les belles rues piétonnes avec le Rathaus (hôtel de ville), une église, les maisons à colombages multicolores (et pas droites), une synagogue invisible (ou en tout cas mal indiquée sur la carte)….

C’est l’heure de la pause casse-croûte dans le parc « français » (französicher Garten). C’est tellement de se poser dans l’herbe sous un soleil radieux…. Ahhh les vacances !!!

Puis direction Hannovre pour une visite de jour cette fois-ci. On décide de suivre le fil rouge, c’est-à-dire le trait peint en rouge et parcourant la ville en indiquant les 36 curiosités à voir : un truc 100% pratique pour les touristes. Nous commençons donc notre tour de 4,2km afin de découvrir les bâtiments historiques d’Hannovre (pas très réputée pour sa beauté d’ailleurs, mais ça, on l’a su après avoir réservé l’hôtel… douées, les filles).

 

DSCF1249-768x1024 dans w-e Hannovre
une des 3 nanas d’Hannovre

Après un ou deux détours pour aller voir l’église d’à côté ou le truc bizarre là-bas, nous abandonnons les 3 ou 4 dernières curiosités pour cause de mal de pieds/mollets/dos et autres. Nous décidons donc d’aller en direction des jardins Herrenhäusen (le truc réputé de Hannovre : THE chose à voir).

C’est là que les ennuis commencent : à notre arrêt de métro, les lignes allant aux jardins ne passent pas (qui a décidé de faire des travaux juste ce we, franchement?). Il est indiqué qu’un bus remplace le métro. Nous achetons donc un ticket spécial mais au moment de monter dans le bus, le chauffeur nous explique que les bus ne vont qu’à l’arrêt d’après…. le truc totalement inutile. Nous cherchons donc une solution autre. Mais là encore, c’est un échec, la ligne spéciale passant par notre arrêt y fait aussi son terminus. Bref, en ayant plein les pattes de monter et descendre les escaliers du métro, nous nous avouons vaincues et rentrons à la gare pour partir direction l’hôtel et un repas suivi d’une nuit bien méritée.

 

 

Le retour : 1er w-e prolongé 21 mai, 2012

Classé dans : w-e Hannovre — louloutelaroussette @ 11:28

Ça y est, c’est le coming back (enfin ^^).

Les débuts de semestre sont toujours un petit peu folkloriques, entre le choix des cours, les matières obligatoires (où on apprend que les exos sont un pré-requis pour passer l’exam, enjoy), les cours annulés et j’en passe, les premières semaines ont été mouvementées (sans compter les 2 tours de l’élection présidentielle qui a fait pas mal de bruit).

Bref, au moment où le train-train pourrait pointer le bout de son nez, nos w-e « vadrouille » s’invitent au programme. Je vais pouvoir réécrire des petits articles concernant des villes d’Allemagne (ou pas d’ailleurs…).

Bref, ce w-e (l’Ascension), c’était direction Hannovre et les villes aux alentours ou sur le trajet.

Jeudi 17 mai : le départ

7h30, rdv au campus pour le départ (réveil déjà difficile ^^) puis route jusqu’à Kassel.

Sur la ville de Kassel en elle-même, nous n’avons rien visité donc pas d’avis particulier, mais le parc Wilhelmshöhe est un passage incontournable. Le parc se compose de beaucoup beaucoup d’hectares (pas trouvé sur wiki^^), de 2 châteaux (dont un gothique et 1 « normal »), d’une super statue d’Hercule, placée sur une pyramide, elle-même placée sur un octogone, lui-même situé au sommet de la colline. Sans oublier la cascade d’eau descendant d’un vieil aqueduc au pied de la statue et s’écoulant jusqu’au lac en contrebas (200m de hauteur entre la haut de la statue et l’arrivée des cascades). Les cascades sont artificielles et forment régulièrement de grands bassins entourés d’escaliers permettent d’atteindre Hercules dans son plus simple appareil (bon, faut payer pour monter jusqu’aux pieds de la statue donc on n’a pas fait ^^).

Le retour : 1er w-e prolongé dans w-e Hannovre DCFC0013-225x300
la cascade :) et son aqueduc

 

Sinon le parc est très agréable et permet de grandes balades au calme et sous un beau soleil :) ainsi qu’une pause pique-nique très appréciée (monter les marches juste après manger, c’est quand même pas le pied mais c’est toujours mieux que le vendre vide :) )…

Bref, après un moment de détente bien mérité (si, si je vous assure, les 3 jours de cours ont été très éprouvants), nous repartons direction Hannovre, et plus précisément Bantorf (eh oui, l’hôtel c’est moins cher quand c’est paumé). Après un bon repas allemand (comprendre beaucoup de viande en sauce, accompagnée de spätzle (nouilles au beurre) ou de patates), direction Hannovre même pour un aperçu by night de la ville. Des rues sympathiques, quelques bâtiments illuminés et une ambiance festive grâce aux jeunes profitant jusqu’au bout de leur jour férié… de façon typique : chaque groupe d’étudiants avait un chariot (vous savez, ces vieux chariot en bois pour enfant qu’on voit parfois dans les films), remplis bien évidemment de bière (eh oui, c’est l’Allemagne) et écoutant de la musique, disons allemande ^^. Le tout donne une image fort sympathique de cette capitale de Land.

DSCF1126-1024x768 dans w-e Hannovre
église by night


Retour à l’hôtel afin de dormir un peu, le réveil sera encore difficile avec toutes les visites programmées…. A demain pour de nouvelles aventures :)

 

 

Berlin, la suite 22 janvier, 2012

Classé dans : Voyage voyage — louloutelaroussette @ 12:17

Jour 2 :

Réveil 7h30 (à peu près, il y a 6 filles pour la douche…) et petit déj (vive les buffets allemands avec brötchen-saucisse-fromage-jambon….) et départ pour un petit tour de Berlin en bateau (le fleuve, c’est la Spree pour les incultes !) : le tour aurait pu être intéressant s’il n’y avait pas eu de la buée sur les vitres et si les autres ERASMUS (dont espagnols) n’avaient pas parlé si fort (commentaires peu audibles). Débarquement vers 12h30 et notre groupe de 5 françaises se dirige vers un lieu pour se sustenter. (les autres ayant des visites prévues dans l’après-midi). On passe un des meilleurs curry wurst de la ville (mais il fallait manger debout et dans le froid, argh) pour s’arrêter dans un resto végétarien très sympathique et goûtu :)

 

Berlin, la suite dans Voyage voyage DSCF9861-225x300

Belle église inconnue

Nous passons ensuite dans la rue bohème avant d’entrer dans un petit marché couvert (on n’a rien goûté, ou presque). On a ensuite visité une église inconnue mais super belle : on a pu monter à l’étage, regarder par la rosace, s’assoir sur le banc de l’orgue (on n’a pas osé jouer quand même).

 

mur-2-300x158 dans Voyage voyage

Un bout du mur

Puis direction le mur de Berlin pour 1,3km de dessins, peintures et citations… Un bout d’histoire à voir. Puis la East Side Gallery (nom du mur) se termine (c’est pas tout mais il fait froid) et direction le centre ville. On découvre le Check Point Charlie, un des endroits où l’on pouvait passer de Berlin est à Berlin ouest pendant la guerre froide. Il reste la photo de deux officiers (un allemand et un américain) et un baraquement (là où les visas étaient contrôlés).

check-point-300x225

                                                                          Check Point Charlie

 

On remonte la französiche Strasse jusqu’au magasin Ritter où il y a une petite expo sur la chocolat, un atelier création (on peut créer sa plaquette de bout en bout pour 4€ au lieux de 80 centimes pour les « classiques »), un salon de thé et le magasin en lui même (il y a largement de quoi faire tourner la tête aux gourmandes que nous sommes).

Après s’être baladées dans les rues de luxe, nos françaises (on n’est plus que 3) décident de s’arrêter dans un café pour se réchauffer autour d’un cappuccino  et manger un petit muffin (dans un Starbucks, c’est une honte de faire ça à Berlin mais il n’y avait pas beaucoup le choix dans ce quartier chic).

On décide d’aller visiter un coin de la ville encore inconnu où se situe le deuxième meilleur Currywurst de la ville. Le quartier est sympa avec de beaux monuments sans nom (ce n’est pas la synagogue), un petit parc illuminé, des petites rues sympathiques, un château d’eau habité… Après ce petit tour, on arrive à 20h15 devant le currywurst pour s’apercevoir qu’il fermait à 20h, échec…. C’est pas grave, direction le marché de Noël pour déguster une Currywurst, qui, même si elle n’est pas la meilleure, reste très acceptable. Retour à l’auberge de jeunesse afin de se réchauffer (oh quelle joie cette douche brûlante) avant d’aller encore une fois en boîte.

Cette fois c’est un vrai club, avec 3 salles dont une énorme (c’est la seule ambiance qui valait le coup d’ailleurs) où quasi tout le bus se retrouve pour se déhancher sur le dance-floor. Puis le club ferme, il paraît que c’est l’heure de renter, il est 6h3O. Timing parfait puisque le petit-déj commence à 7h à l’hôtel (on n’est pas fatigué !).

 

IMG_66491-1024x768
Les warriors qui sont restés jusqu’au bout

 

Je pourrais mettre Jour 3 mais on n’est pas demain puisqu’on a pas dormi ^^

Après un petit déj et une douche rapide, nous voilà reparties (plus que 2) jusqu’au château de Charlottenburg que l’on a juste le temps d’apercevoir avant de repartir pour l’hôtel pour arriver à l’heure (ou presque) pour le rendez-vous. Il est maintenant temps d’aller visiter le musée dédié à la mémoire des personnes ayant été déportées dans les camps. Le musée est vraiment bien fait, retrace l’histoire, donne quelques témoignages, des vidéos ou archives. Dommage que la fatigue et la quantité de choses à lire nous aient un peu pesés.

C’est bientôt l’heure du retour, il nous reste un dernier repas apprécié dans un super resto mexicain. C’était super bon mais aussi très copieux, heureusement, je vais avoir le temps de digérer dans le bus.

Il est 15h, direction Karlsruhe, le bus est bien silencieux…. Arrivée 0h, qui a cours à 8h demain? Pas moi….

 

 

12
 
 

L'aventure commence à ... |
Notre coupe du Monde de Rug... |
voyage de noces de 2 ans a ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tourismemedicallebanon
| 3 voyageurs en Australie
| incasroots